20 octobre 2014

Le cinoche à Jules-The Dark Knight

Hollywood n’a pas trop attendu pour mesurer l’impact de la série télévisée sur le public américain. Le spectateur moyen désormais habitué à suivre des intrigues complexes aux multiples personnages ne peut plus se contenter d’un scénario en trois actes ou d’une simple unité de lieu et d’action. Christopher Nolan et son scénariste David Goyer l’on très bien comprit, donnant une dimension « feuilletonnante » à leur version de Batman. Conçu au départ comme un diptyque puis finalement comme une trilogie, le projet Dark Knight se veut... [Lire la suite]
Posté par HIDETORA à 17:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 septembre 2014

Le cinoche à Jules-La forteresse cachée

Tournée en 1958 pour la Toho, La Forteresse Cachée devait absolument être pour son réalisateur Akira Kurosawa un succès commercial, le but étant par la suite de financer des projets de films plus personnels. Comme il eu un énorme sucées au Japon, Kurosawa pu donc réaliser des œuvres moins évidentes traitant de sujets plus sensibles (« Les Salauds Dorment en paix » par exemple, satire ultra virulente du monde des affaires). Cependant, pour le metteur en scène japonais, réaliser un film dit « populaire » ne signifie pas pour autan... [Lire la suite]
Posté par HIDETORA à 21:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 septembre 2014

Pour le plaisir.

  Dans la vie, des fois, on se fait des petits plaisirs. Grace à un site de création d’album photo j’ai pu me faire envoyer ma vielle bande dessinée, « les aventures du Mérou de l’espace », sur du bon papier avec une couverture rigide et relié comme chez le libraire. Ce qui est magique c’est qu’on se prend facilement au jeu, on vous fournit un petit logiciel très simple d’utilisation et on s’amuse comme un gamin à faire « comme si ». On fignole la couverture, on met son nom, des remerciements et même de fausses... [Lire la suite]
Posté par HIDETORA à 20:41 - Commentaires [4] - Permalien [#]
23 juillet 2014

cinoche à Jules-No Country For Old Men

Qu’y a-t-il aujourd’hui de plus consensuel que la cérémonie des Oscars ? En effet si par le passé l’académie a pu récompenser des œuvres cinématographiques fortes, désormais c’est le film le plus évidemment « Oscarisable » qui remporte tout les suffrages. Cependant, personne n’a trouvé à redire devant le sacre des frères Coen en 2007 avec No country For Old Men (meilleur film et meilleur réalisateur). Le film a fait l’unanimité à peu près chez tout le monde. Au départ il y a le roman de Cormac McCarthy, auteur culte américain pas... [Lire la suite]
Posté par HIDETORA à 17:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juin 2014

Le cinoche à Jules –Il était une fois dans l’Ouest

A la fin des années soixante, le metteur en scène Italien Sergio Léone ne souhaite plus réaliser de western. Avec sa trilogie du dollar (Pour une poignée de dollars, Et pour quelques dollars de plus, Le Bon la Brute et le Truand), il a posé les jalons de ce que l’on appellera le western spaghetti. Alors qu’Hollywood ne semblait plus s’intéresser au western, c’est l’Italie qui a renouvelé le genre grâce à une approche plus baroque mais aussi plus sauvage. Léone, en grand fan du cinéma de John Ford, y a vu une manière de bousculer une... [Lire la suite]
Posté par HIDETORA à 21:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juin 2014

Le cinoche à Jules -The Insider

Bien qu’appartenant à la même génération des cinéastes du nouvel Hollywood (les Coppola, Scorsese, De palma…) Michael Mann n’a réellement commencé sa carrière cinématographique que dans les années 80. Avant cela, il a patiemment créé un véritable empire télévisuel. Il a d’abord participé à la série Starsky et Hutch en tant que scénariste, puis a connu la consécration avec son feuilleton culte Miami Vice (Deux flics à Miami), une série pour laquelle il sera l’unique décisionnaire (des scénarios jusqu'à la couleur des gentes de la... [Lire la suite]
Posté par HIDETORA à 21:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 mai 2014

Le cinoche à Jules-A la poursuite d'Octobre Rouge revisited

Depuis quelques mois déjà, le cinéaste John Mactiernan a enfin été libéré de prison. De plus il prépare un nouveau film. Joie donc, et c'est l'occasion de refaire mon affiche d'Octobre Rouge, sans doute un de mes films favoris. La critique était ici : http://leblogajules.canalblog.com/archives/2013/05/10/27126333.htmlWelcome back John !
Posté par HIDETORA à 09:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 avril 2014

Le cinoche à Jules-Incassable revisited

Quand je n'ai pas spécialement d'idées pour une critique ou un dessin, je pioche dans d'anciens post histoire de refaire une affiche (en mieux si possible). Je me suis donc attaqué au film Incassable avec Bruce Willis et Samuel Jackson. Comme j'aimais bien la composition du précédent dessin, j'ai donc décidé de le refaire à l'identique mais avec un meilleur rendu. Manque de bol j'avais supprimé toutes les images qui m'avaient servis de référence. J'ai du tout re-télécharger, un vrai bonheur ! J'ai quand même changé la tête à Robin... [Lire la suite]
Posté par HIDETORA à 21:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2014

Le cinoche à Jules-A Field in England

L’Angleterre au 17eme siècle est en pleine guerre Civile. Au milieu du chaos, un astrologue nommé Whitehead est missionné par son maitre (un fameux alchimiste) afin de retrouver un certain O’Neill responsable du vol de plusieurs de ses manuscrits. Fuyant la bataille, Whitehead se retrouve en compagnie de trois autres déserteurs à errer dans un champ. L’un d’eux les guide vers une taverne providentielle où ils pourront étancher leur soif loin des conflits. C’est un leurre et ils se retrouvent vite sous l’emprise maléfique... [Lire la suite]
Posté par HIDETORA à 08:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2014

La téloche à jules-True Detective

Dans son recueil de nouvelles intitulé Le Roi Jaune (The yellow King), parus en 1895, Robert W. Chambers imagine une mystérieuse pièce de théâtre en deux actes. Le premier acte, anodin en apparence, est un prélude au second qui possède la particularité de rendre fou de par les révélations terrifiantes qu’énonce le fameux roi du titre. Cette histoire a eu une influence importante sur des auteurs aussi reconnus que Lovecraft, Raymond Chandler ou Stephen King. On y retrouve même quelques traces dans les films de John Carpenter.... [Lire la suite]
Posté par HIDETORA à 22:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]