16 novembre 2016

Robot

  Comme une envie de mécas... ça m'apprendra à regarder la sèrie "Westworld" !    
Posté par HIDETORA à 20:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 novembre 2016

Flash Spécial.

Posté par HIDETORA à 13:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 octobre 2016

Aquarelles

Posté par HIDETORA à 18:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2016

Doc

Posté par HIDETORA à 16:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 septembre 2016

Z...

Je viens de finir la monumentale biographie en 3 tomes de Christophe Delbrouck sur Frank Zappa (sortie récemment en poche au Castor Astral). Il fallait bien plus de 1000 pages pour cerner toutes les facettes du personnage (humoriste, compositeur, guitare Héros, candidat à la présidentielle, pourfendeur de la bienséance et des cons en général). Même si tout s’achève de façon amère (sa mort prématuré d’un cancer de la prostate à 50 ans), on en ressort étourdis avec l’envie de se replonger illicot dans l’œuvre monumentale de ce... [Lire la suite]
Posté par HIDETORA à 18:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2016

Club de combats

Posté par HIDETORA à 22:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 septembre 2016

C'est à moi que tu parles ?

 
Posté par HIDETORA à 20:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 août 2016

Kurtz

Retour à la tablette graphique pour tailler le portrait à Marlon pour un de mes films favoris. Comment, d’un tournage aussi chaotique, Coppola a-t-il réussi à créer une œuvre aussi cohérente ? Mystère. « Apocalypse Now » fascine encore aujourd’hui. Mais pour moi, au-delà des incroyables scènes qu’empile le film sans discontinuer, c’est sa structure qui m’a toujours profondément interpelée. Le cinéaste et critique de cinéma Bertrand Tavernier, a toujours reproché au film de Coppola sa séquence d’ouverture. Pour lui, il était... [Lire la suite]
Posté par HIDETORA à 17:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 juillet 2016

Gros cochon.

Posté par HIDETORA à 13:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juin 2016

The Neon Demon

Nicolas Winding Refn a beau énerver tout le monde avec son meulon qui atteint parfois la taille d'une météorite, il faut reconnaître que sa filmographie est cohérente. Lui qui n'aurait pu être au final qu'une sorte de Scorsese Danois (la trilogie Pusher) finalement préfère marcher sur les pas de son mentor Jodorowsky et de réaliser des "Midnight Movies" comme à la grande époque d'"El Topo", le Western psyché d'Alejandro. "The Neon Demon", sa relecture du "Suspiria" de Dario Argento, propose de beaux moments délirant totalement... [Lire la suite]
Posté par HIDETORA à 15:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]