Ash-vs-evil-dead


Vingt ans que les fans attendaient ça ! Ash le héro manchot de la série des « Evil Dead » revient pour notre plus grand plaisir, avec en prime une gaine et un dentier tout neuf.

"Join us"

Rappelons qu’ « Evil Dead » est avant tout une histoire de famille. Au début des années 80 les frères Raimi (Ted et Sam) écrivent une histoire très simple de possession démoniaque dans une cabane au fond des bois. Une idée futée qui leur permet pour un budget très faible et dans une unité de lieu et d’action d’expérimenter comme des fous en termes de mise en scène et d’effets gores. De plus le film est interprété par Bruce Campbell, un acteur débutant (et copain de fac de Sam) qui avec ses mimiques dignent du loup de Tex Avery deviendra culte pour toute une génération de fan.

Les deux suites, « Evil Dead 2 » et « L’armée des ténèbres » exploitent le concept sur un mode plus léger versant pour le dernier épisode dans une veine carrément humoristique. Entre temps Sam Raimi fait carrière à Hollywood et montre qu’il est à l’aise dans d’autres registres. Mais beaucoup de fans n’attendent qu’une chose, le retour de notre crétin préféré à chemise bleu. D’autant plus qu’ « Evil Dead 3 » fut une mauvaise expérience pour son réalisateur. Peu satisfait du résultat final et bridé par un producteur désireux de livrer un film tout public, Raimi souhaite depuis longtemps rectifier le tir*.

Après un remake « sérieux » et un peu inutile réalisé par Fede Alvarez, Sam Raimi révèle dés 2013 qu’il est en en train d’écrire une suite. Malheureusement aucuns studios ne semblent intéressés par le projet, ce qui au passage est assez révélateur de la politique actuelle à Hollywood qui veut bien jouer sur la nostalgie des années 80 à condition qu’on ait la garantie de remplir les salles. Etonnamment la solution va se présenter via la télévision et la chaine « Starz ». Très rapidement les frères Raimi conçoivent ce « Evil Dead 4 » comme une mini série de dix épisodes.

Rebaptisée « Ash vs Evil Dead », cette série nous ramène là où on avait laissé Ash la dernière fois ; au « Darty » du coin. Jouissant d’une vie paisible dans son mobil home, le bougre va une nouvelle fois s’attirer des ennuis. Lors d’une soirée de défonce, et afin d’impressionner sa future ex-conquête, il va lire à haute voix des passages du « Nécronomicon » libérant les démons de l’enfer. Mais cette fois il ne sera pas seul. Il sera secondé par deux de ses collègues, Pablo (spécialiste au rayon Hi-Fi) qui voit en lui un chef spirituel et Kelly (fille à la voix grave) qui a récemment perdu sa mère dans un tragique accident de voiture.

"Tire d'abord reflechi après"

L’épisode pilote dure 40 minutes et offre à peu près tous ce que les fans réclamaient, des gags débiles, du Rock et du gore à gogo, avec un Sam Raimi déchainé à la réalisation qui manifestement s’amuse comme un fou. Voir Ash reprendre sa tronçonneuse et découper du démon sur « Space Truckin » de « Deep Purple » est franchement jouissif. Mais Sam reste fidèle à sa réputation et ne se contente pas de faire du « fan service ». En effet dès le deuxième épisode, la série se démarque des films d’origines. Ash n’est plus le seul protagoniste de l’histoire et on sent la volonté des créateurs de livrer un récit original en remplissant les blancs laissés par les films quitte parfois à prendre le risque de surprendre les fans. Ce qui n’est pas sans conséquences et crée par moments des baisses de rythmes pas toujours très heureuses.

Mais cette volonté de se démarquer du « Evil Dead » d’origine est payante sur la longueur, car en effet il aurait été indigeste pour le spectateur d’étirer la formule sur une saison entière. De plus la production design est au taquet avec de beaux moments bien sanglants et des créatures largement dignes d’un long métrage. Sur ce point là c'est une très belle surprise. Gore à souhait et très sympathique, « Ash Vs Evil Dead » se regarde avec un réel plaisir. D'ores et déjà une seconde saison a déjà été commandée par la chaine.


*On peut néanmoins comme moi prendre un pied fou en regardant « Army Of Darkness ».


Ash vs Evil Dead : Bande annonce Comic-Con... par fanactu