LE BLOG A JULES

15 janvier 2017

Souvenir des fêtes 2

 

merignac-Fury-Road-2

Posté par HIDETORA à 19:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 janvier 2017

Space Opéra

Rogue-one

 

Bon, j'avoue je n'attends plus rien de Star Wars depuis plusieurs année lumière déjà. Mais le fait est que j'ai pris un certain plaisir devant Rogue one. Sorte de "Canons de Navarone" dans l'espace. 

 

 

Posté par HIDETORA à 22:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 janvier 2017

Souvenir des fêtes.

chasse-au-troll

Posté par HIDETORA à 21:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 décembre 2016

Petit hommage à Kirk pour ses 100 ans ! Et à ma trilogie préferée !

kirkGOdfather-2

Posté par HIDETORA à 21:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 décembre 2016

Je ne saurais trop vous conseiller la formidable serie d'HBO, "Westworld". D'une inteligence rare, et philosophiquement ultra stimulante. 

Si vous aimez les casses tête à la Christopher Nolan (c'est écrit par son frangin et sa femme) et les romans de Philip K.Dick, cette série est définitivement pour vous.

 

WestWorld

 

 

Et un autre portrait...pas Flash l'autre.

McQueen

Posté par HIDETORA à 22:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 novembre 2016

Spécial Chambara

 

toshiro-2

 

 

lady-snow

 

 baby-cart-2

baby-cart

              Xrabbit

Posté par HIDETORA à 21:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2016

Robot

 

Comme une envie de mécas... ça m'apprendra à regarder la sèrie "Westworld" !

 

robot2

robot

 

Posté par HIDETORA à 20:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 novembre 2016

Flash Spécial.

flash

Posté par HIDETORA à 13:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 octobre 2016

Aquarelles

scarlett

marvin

immortan-joe

batman

Posté par HIDETORA à 18:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 octobre 2016

Doc

doc-sportelo

Posté par HIDETORA à 16:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 septembre 2016

Z...

zappa

Je viens de finir la monumentale biographie en 3 tomes de Christophe Delbrouck sur Frank Zappa (sortie récemment en poche au Castor Astral).

Il fallait bien plus de 1000 pages pour cerner toutes les facettes du personnage (humoriste, compositeur, guitare Héros, candidat à la présidentielle, pourfendeur de la bienséance et des cons en général).
Même si tout s’achève de façon amère (sa mort prématuré d’un cancer de la prostate à 50 ans), on en ressort étourdis avec l’envie de se replonger illicot dans l’œuvre monumentale de ce drôle de bonhomme (presque 60 albums au compteur et autant de Live) !

So long Frank et joue nous "Black Napkins" encore une fois.

 

 

 

Posté par HIDETORA à 18:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 septembre 2016

Club de combats

fight-club

Posté par HIDETORA à 22:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 septembre 2016

C'est à moi que tu parles ?

 

travis

Posté par HIDETORA à 20:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 août 2016

Kurtz

kurtz-2

Retour à la tablette graphique pour tailler le portrait à Marlon pour un de mes films favoris.

Comment, d’un tournage aussi chaotique, Coppola a-t-il réussi à créer une œuvre aussi cohérente ? Mystère. « Apocalypse Now » fascine encore aujourd’hui. Mais pour moi, au-delà des incroyables scènes qu’empile le film sans discontinuer, c’est sa structure qui m’a toujours profondément interpelée.

Le cinéaste et critique de cinéma Bertrand Tavernier, a toujours reproché au film de Coppola sa séquence d’ouverture. Pour lui, il était illogique que le personnage principal nous soit montré dès la première scène comme étant totalement anéantit psychologiquement, puisque le film était sensé être une progressive plongé dans l’horreur. Mais pour moi c’est totalement voulue et ceci pour une raison très simple, « Apocalypse Now » est un film qui fonctionne en boucle. 

La scène nous montrant le capitaine Willard (Martin Sheen) saoul et traumatisé sous les pales du ventilateur de sa chambre d’hôtel à Saigon peut être vu comme la conséquence de tout ce qu’il a traversé dans le film, se remémorant ainsi tout son périple à travers le fleuve et sa confrontation avec le colonel Kurtz (qui lui a révélé une part de sa propre dualité). La surimpression subtile de plans directement issus du derniers tiers du film valide cette interprétation. De plus, Jim Morrisson ne chante t’il pas au début du film que c’est la fin (This is the End).

Ainsi le récit que nous raconte « Apocalypse Now » ne finit jamais, la violence est un cycle infernal semble nous dire Coppola (un des cercles de l’enfer de Dante). Un cauchemar dont Willard ne sortira jamais indemne, contaminé par l’horreur comme le spectateur qui comme moi n’est jamais vraiment sorti d’ « Apocalypse Now ».

Posté par HIDETORA à 17:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juillet 2016

Gros cochon.

cochon

Posté par HIDETORA à 13:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juin 2016

The Neon Demon

The-neon-demon

Nicolas Winding Refn a beau énerver tout le monde avec son meulon qui atteint parfois la taille d'une météorite, il faut reconnaître que sa filmographie est cohérente.

Lui qui n'aurait pu être au final qu'une sorte de Scorsese Danois (la trilogie Pusher) finalement préfère marcher sur les pas de son mentor Jodorowsky et de réaliser des "Midnight Movies" comme à la grande époque d'"El Topo", le Western psyché d'Alejandro.

"The Neon Demon", sa relecture du "Suspiria" de Dario Argento, propose de beaux moments délirant totalement stimulant pour l'oeil et l'esprit, et la musique de Cliff Martinez est encore une fois totalement addictive.

 

Posté par HIDETORA à 15:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juin 2016

King Kong

King-Kong

Posté par HIDETORA à 14:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 juin 2016

the bride of frankenstein

lady-f2

Posté par HIDETORA à 21:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juin 2016

Darkness

Darkness

Posté par HIDETORA à 21:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mai 2016

Monstres

 

white-Walker

Même si la série perd un peu de sa flamboyance d'antan (laissons encore une chance à la saison 6 mais c'est quand même pas gagné), la présence des "Marcheurs Blanc" est sans conteste se qui maintient encore intact l'intérêt pour "Game Of Throne". 

Chacune de leurs apparitions (aidé par un très chouette design) est propice à de beaux moments de "Dark Fantasy". 

Posté par HIDETORA à 17:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]